Le coût d’un appareil auditif peut varier considérablement en fonction de différents facteurs, dont les plus importants sont la technologie employée et le modèle choisi. Pour acheter l’appareil qui convient le mieux à vos besoins, vous pouvez consulter un spécialiste qui, après avoir évalué votre situation spécifique, vous conseillera l’appareil auditif le plus approprié et le plus efficace. 

Combien coûtent vraiment les appareils auditifs ?

En principe, les prix des appareils auditifs peuvent être regroupés en 4 catégories :

  • Catégorie 1, correspondant à la classe 1 : 950 €
  • Catégorie 2 : autour de 1800 €
  • Catégorie 3 : autour de 2000  €
  • Catégorie 4 : de 2200 € à 2250  €

À titre d’exemple, il convient de rappeler que les produits de la classe 1 comprennent les appareils auditifs contours d'oreille (BTE), adaptés à tous les degrés de perte auditive. Ils sont constitués de petits boîtiers rigides positionnables derrière le pavillon de l’oreille avec un petit tube en silicone transparent raccordé à un insert sur mesure appelé « buse ». En revanche, les appareils auditifs mini-contours ou RIC, bien que disponibles dans la classe 1, sont davantage représentés dans les catégories supérieures.

 

L'achat des appareils auditifs peut entraîner une dépense apparemment très lourde si elle n’est pas mise en relation avec les potentialités et les avantages que ces dispositifs apportent dans la vie de ceux qui les utilisent et dans celle de leurs proches. Si l’on se place dans une perspective à long terme par contre, on peut considérer que le montant n’est pas si élevé. En outre, pour répondre aux besoins des clients, des financements sont proposés pour faciliter l’achat ; la Sécurité Sociale et les mutuelles prennent également en charge une partie du coût (ou l’intégralité du coût dans le cas des aides auditives de Classe 1).

Découvrez le coût, gratuitement et sans engagement

Le prix des appareils auditifs peut varier selon la technologie et le modèle. Avec nos professionnels, découvrez GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT1 quel est le dispositif qui vous convient le mieux.

Les avantages d’EarPros :

  • Plus de 700 centres dans toute la France
  • Des audioprothésistes qualifiés
  • Conseils gratuits et personnalisés
  • Essai gratuit de l’appareil pendant 30 jours(2)

Veuillez saisir un code postal américain valide.

Veuillez utiliser un code postal valide.

Merci de nous contacter

Nous vous contacterons dès que possible pour organiser un rendez-vous.

De quels facteurs le coût des appareils auditifs peut-il dépendre ?

Les facteurs qui peuvent influer sur le coût des appareils auditifs sont nombreux. Les principaux sont le niveau technologique, les fonctionnalités disponibles et le niveau de personnalisation. En particulier, les appareils auditifs plus coûteux sont :

  • les appareils fabriqués en matériaux très résistants et ayant donc une durée de vie supérieure à celle des autres dispositifs ;
  • les appareils qui utilisent des solutions technologiques de pointe pour améliorer la qualité sonore et réduire le bruit de fond. Par exemple, les appareils dotés d’une connectivité Bluetooth coûtent plus cher que ceux qui n’en ont pas ;
  • les modèles à haut degré de personnalisation. 

En outre, il convient de rappeler que, comme pour tout produit, les nouveaux modèles d’appareils auditifs dotés des dernières fonctionnalités disponibles sur le marché coûtent plus cher que les modèles plus anciens et moins avancés.

Au fur et à mesure qu’une fonction technologique devient plus fréquente et est adoptée par plusieurs fabricants, le coût de cette fonction particulière diminue. Pratiquement tous les nouveaux appareils auditifs sont maintenant équipés de la fonction télécoil (bobine à induction), une caractéristique qui était autrefois réservée aux modèles appartenant à une tranche technologiquement supérieure. Les fabricants d’appareils auditifs sont constamment engagés dans la recherche et le développement de nouvelles technologies et une partie du coût des appareils est consacrée à l’investissement dans ce secteur.

Il convient aussi de prendre en compte certaines fonctionnalités spécifiques disponibles qui peuvent augmenter le coût des appareils auditifs, notamment :

  • réduction numérique du bruit
  • directionnalité des microphones
  • possibilité de recharge des batteries
  • télécoil
  • connectivité sans fil
  • télécommande
  • entrée audio directe
  • programmabilité
  • contrôle du bruit environnemental.

À ce sujet, il convient de rappeler ce qui ressort d’un sondage réalisé par le magazine américain Consumer Reports auprès des utilisateurs d’appareils auditifs : l’étude a révélé que 53 % des utilisateurs considéraient les batteries rechargeables parmi les caractéristiques les plus recherchées dans un appareil auditif, tandis que 43 % donnaient de l’importance à la connectivité des smartphones et à la réduction des symptômes des acouphènes.

Le réglage automatique du niveau sonore, les programmes à réglages multiples, les microphones dotés de fonctionnalités avancées et la technologie sans fil sont les équipements qui se classent parmi les premiers dans les réponses des répondants.

Indépendamment du coût, il convient de tenir compte de toutes les fonctionnalités dont dispose un appareil auditif avant de l’acheter : de ce point de vue, il peut être essentiel de demander conseil à un expert audioprothésiste au moment de faire l’état des antécédents audiologiques. 

Y a-t-il des facilités pour l’achat d’appareils auditifs ?

Le coût des appareils auditifs peut s’avérer très onéreux, mais certaines solutions permettent d’obtenir immédiatement un appareil auditif doté d’une technologie très avancée et de le payer comme vous le souhaitez, y compris par des paiements échelonnés et un financement.  Les documents que vous devez apporter avec vous pour une évaluation précise sont votre carte Vitale, votre carte de mutuelle ainsi que votre ordonnance, si vous en avez déjà une.

En outre, il convient de tenir compte de certaines facilités prévues par la Sécurité Sociale. En effet, grâce à la Réforme 100 % Santé, il est possible d’obtenir un appareil auditif de Classe 1 entièrement financé par la Sécurité Sociale et la mutuelle. Dans l’éventualité, où un reste à charge s’appliquerait (pour l’achat d’un appareil de catégorie supérieure), des aides complémentaires existent, notamment pour  :

  • les jeunes de moins de 20 ans, quel que soit leur degré de déficience auditive ;
  • les adultes atteints de cécité et de déficience auditive
  • les anciens combattants victimes de guerre ;
  • les personnes déclarées auprès de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) ;

Il faut garder à l’esprit qu’il est possible d’acheter des appareils auditifs technologiquement plus avancés en ne payant que la différence de prix une fois la prise en charge déduite au final.

Qu’est-ce qui n’est pas inclus dans le coût des appareils auditifs ?

Lors de l’achat d’un appareil auditif, il convient de garder à l’esprit que certains éléments de coût ne sont pas inclus. Il s’agit notamment :

  • des piles de rechange : elles sont rarement incluses dans le prix des appareils auditifs, bien que certains centres incluent un ou plusieurs paquets de batteries dans leur « kit de bienvenue » ;
  • les accessoires d’entretien : les déshumidificateurs pour les appareils auditifs et les kits de nettoyage ;
  • le chargeur et le coût éventuel du remplacement de la batterie : ces coûts ne sont pas inclus dans le prix de l’appareil auditif rechargeable.

Combien coûtent vraiment les appareils auditifs ?

Les appareils auditifs sont des dispositifs médicaux et doivent être prescrits par un médecin en raison de leurs caractéristiques fonctionnelles (amplification, lieu et durée d’utilisation, type d’alimentation, etc.). Si vous consacrez un peu de temps à la recherche d'appareils auditifs en ligne, vous trouverez des produits appelés amplificateurs ou assistants d’écoute comme des alternatives moins chères aux appareils auditifs en vente libre, les amplificateurs ne sont pas et n'ont pas les caractéristiques de sécurité pour être des dispositifs médicaux.

Consumer Reports a testé quatre types d’amplificateurs dont les prix varient de 20 à 325 €. La publication a soulevé un certain nombre de doutes sur ces produits, notamment :

  • ils ne sont pas équipés de filtres pour bloquer les sons soudains ou excessivement élevés, ce qui rend l’amplification exagérée jusqu’à atteindre des niveaux nocifs pour l’ouïe ;
  • ces dispositifs peuvent bloquer les sons faibles entrants, comme c’est le cas pour les bouchons d’oreilles ;
  • ils donnent une sensation de plénitude et d’obturation dans l’oreille ;
  • ils sont incapables d’amplifier les sons plus faibles.

Les appareils auditifs neufs ou d'occasion peuvent également être trouvés sur Internet. Les appareils auditifs étant des dispositifs médicaux qui ne peuvent être prescrits que par un médecin et personnalisés par un audioprothésiste, un médecin diplômé en techniques d'appareillage dûment inscrit au registre des professions de santé, il est difficile d'imaginer que l'achat d'un dispositif médical aussi sophistiqué sur Internet puisse être traité comme un autre appareil de consommation.

Quand souscrire à l’assurance ?

Souscrire à une assurance pour des appareils auditifs est particulièrement utile compte tenu du montant important et nécessaire pour acheter un appareil auditif. Il faut garder à l’esprit que l’assurance couvre non seulement les réparations, mais peut également prévoir une clause de remplacement en cas de perte ou de vol. 

Qu’est-ce qui n’est pas inclus dans le prix des appareils auditifs ?

Le coût de l’appareil auditif comprend :

  • la visite initiale au cours de laquelle un spécialiste s’informe de vos antécédents audiologiques ;
  • les tests auxquels vous êtes soumis pour déterminer votre capacité auditive et établir quel est le dispositif le plus approprié ;
  • les contrôles audiométriques de la capacité auditive, les optimisations éventuelles de la réponse des appareils auditifs, le nettoyage normal et l’assistance technique ;
  • la TVA, la garantie de l’appareil auditif pendant 4 ans

Lorsque vous évaluez l’achat d’un appareil auditif, assurez-vous de demander une liste de ce qui est inclus dans le prix.

1. Test à but non médical

2.  Sur prescription médicale. Prêt gratuit pendant 30 jours et sans engagement moyennant le versement d’un dépôt de garantie restituable au terme du prêt. Cette offre résulte d’une obligation légale.

Réservez une consultation gratuite sur les appareils auditifs